KIKA Conseil vise le community management et le considère comme pylône essentiel pour le développement de toutes stratégies marketing digitales.De plus, les réseaux sociaux (Facebook, instagram, Linkedin, twitter….) leurs buts c’est d’atteindre le plus grand nombre de prospect qualifier par la sélection du meilleur réseau adapté à votre marque ou entreprise…

Un Community Manager  (Animateur communauté web)  est un expert des réseaux sociaux et le responsable des stratégies numériques. Cependant, un gestionnaire de communauté est plus que cela. Ce sont des professionnels travaillant au sein du département Marketing Digital et responsables de la gestion et du développement de la communauté en ligne d’une marque.

UN community manager joue un rôle déterminant, maintenir les objectives communautés, c’est le miroir qui reflète les valeurs de l’entreprise ou la marque, elle suit aussi bien votre E-Réputation sur le web dans le but de l’améliorer pour la compatir avec votre image de marque.

Un Community Manager doit établir une stratégie de communication et des objectifs axés sur les médias sociaux de l’entreprise ce sont les gestionnaires communauté des marques web. Pour ce faire, les CM travaillent sur différents domaines:

  • Travailler la notoriété de la société
  • Audit réseaux sociaux
  • Médias sociaux analyse
  • Surveillance des réseaux sociaux et des outils web
  • Création et gestion de contenu web
  • Plan d’action pour le marketing numérique et le web sociall
  • L’expertise contenue des projets web marketing
  • Collecter les informations communication pour garantir une connexion solide avec la communauté web
  • Assurer la progression technique et l’organisation des plateformes (des forums sociaux)
  • Consolider l’intégration de l’entreprise au sein de son réseau communautés ligne

Rôle d’un Community Manager 

Le métier Community Manager ou Animateur communauté c’est un métier communication. Il  est un plier du marketing communication charger de booster la notoriété de la marque, l’entreprise, l’organisation, la personne public en vue … Intégrer la communauté web social et la communauté web en général en utilisant touts outils web et les connaissances autorisées

Un animateur communauté intervient :  

Pour faire attention à ce qu’Internet dit de leur marque (E- Réputation) : Ils doivent utiliser des outils de surveillance pour mener à bien cette tâche, pour percevoir l’image portée chez le réseau communauté viser   .

Informer l’entreprise de ce qui est pertinent sur les réseaux sociaux: Un animateur communauté est toujours sur les réseaux sociaux pour la veille web et pour collecter des informations qui aideront à élaborer la stratégie marketing ou à définir le plan d’action de l’entreprise, définir et cerner la concurrence.

 

Répondre à la communauté numérique : le CM est l’image et la voix d’une marque. Il est donc responsable de faire face à toute situation susceptible qui se produit sur Internet et la communauté web. Il doit être actuelle et en accord totale avec les valeurs de la communauté ligne. Le CM doit être présent au sein de la communauté et la fédérer.

Trouver de nouveaux clients sur Internet : une analyse continue des réseaux sociaux permet à un gestionnaire de communauté de développer le nombre de nouveaux clients atteint et les stratégies de fidélisation

Pour créer du contenu pour les plateformes sociales : Un gestionnaire de communauté contrôle l’image d’une entreprise sur les réseaux sociaux. L’une de leurs tâches les plus importantes est de créer un contenu pertinent et créatif  pour attirer la communauté la plus d’adeptes. L’animation communauté est ça priorité, c’est un travail contenu qui lui permet de jouer un rôle community intéressant et influant.

 

Savoir gérer une crise sur les réseaux sociaux : L’erreur la plus courante est de réagir trop rapidement sans prendre en compte les risques éventuels.

Analyser et évaluer périodiquement les résultats sur les réseaux sociaux : il s’agit d’examiner les statistiques relatives aux réseaux sociaux, telles que l’augmentation du nombre d’abonnés ou le faible niveau d’engagement. Voir les statistiques régulièrement, rédiger les rapports d’analyses et proposer les thèses d’avancement avec l’aide des différents outils d’analyse.